4 - Le Quadrilatère

Comme la chapelle des Capucins, le Quadrilatère, ancien bâtiment hospitalier à forte valeur patrimoniale et situé dans le périmètre de protection de la cathédrale, est préservé.

Un édifice ostentatoire

L’édifice relève d’une architecture soignée qui se voulait ostentatoire sur la rue Combarel. Le bâtiment est représentatif et exemplaire d’un hôpital général fondé dans la seconde moitié du XVIIème siècle. Les restaurations du XIXème siècle respectent ce parti général tout en inscrivant le bâtiment dans son époque.
L'édifice comporte 5 ailes : deux ailes longues réunies à leurs extrémités par des ailes beaucoup plus courtes, et une cinquième aile qui divise en deux cours inégales l’espace libre ainsi circonscrit. Les hauteurs sont variables (aile longeant la rue Combarel : R+3, deux ailes en retour : R+2, aile centrale : R+1, aile sud : RdC, les tours : R+3 et R+4). Les étages sont peu lisibles du fait des rénovations multiples.
Dans les dernières décennies, le Quadrilatère abritait en grande partie les bureaux de l’administration, d'où des aménagements intérieurs évoluant sans cesse pour répondre aux exigences d’usage des lieux. Les faux plafonds et doublages des murs peuvent dissimuler des anciens éléments visibles (voûtes des rez-de-chaussée, cheminée de la cuisine dans l’aile sud, piliers en pierre au centre de certains pavillons…)
La chapelle de l’hôpital est située dans l’aile nord. Son architecture correspond à celle d’une église de style classique, couverte de voûtes d’arêtes sur de larges doubleaux portés par des supports sobres d’ordres toscans. Elle abrite depuis 1955 un décor peint dans le cœur réalisé par Gabriel Génieis, peintre d’envergure nationale, second prix de Rome.

La réhabilitation du bâtiment

Rodez agglomération a souhaité que le programme soit particulièrement soigné, compte tenu de la valeur patrimoniale de l’immeuble situé dans le périmètre des Monuments Historiques. A ce titre, toute intervention sur le bâtiment est soumise à l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France (A.B.F.).
La réhabilitation de ce bâtiment est prévue avec un programme mixte habitat-tertiaire développé autour des deux cours préservées.
L’édifice sera restauré pour supprimer des ajouts disgracieux et restituer la lecture harmonieuse des constructions et créer des logements (plateaux nus à aménager, appartements, maison de ville) avec balcons en étages, et des activités tertiaires en rez-de-chaussée. Les besoins en stationnement seront remplis dans le parking souterrain du lot voisin, le lot Ô de Combarel. Le bâtiment sera ouvert vers le parvis, créant ainsi un espace de circulation entre le jardin du Quadrilatère et le reste du quartier. L’ensemble du bâtiment étant intégré dans un Eco quartier, différents travaux pour améliorer l’existant seront réalisés:

  • isolation,
  • remplacement des menuiseries extérieures (bois), pour homogénéiser le dessin des fenêtres suivant des modèles d’origine. Un double vitrage privilégiera l’isolation acoustique et l’isolation thermique,
  • restauration de la toiture avec recyclage et réemploi quand cela est possible,
  • réfection des parements à l’enduit de chaux à grain fin
  • accessibilité aux personnes à mobilité réduite.
  • Avant les travaux de réaménagement du bâtiment qui devraient commencer au printemps 2019, l’opérateur a procédé au désamiantage de décembre 2017 à février 2018.
Le Quadrilatère

01 - Le Quadrilatère

Le Quadrilatère

02 - Le Quadrilatère

Le Quadrilatère

03 - Le Quadrilatère